Archive de tag: Exportation de musique suisse

Swiss Business Mixer: «Des événements importants et utiles pour les groupes»

Les groupes suisses From Kid et Stevans se sont produits cette année dans le cadre de la programmation officielle du MaMA de Paris. Ils ont également proposé des showcases lors du Swiss Business Mixer. La rencontre de réseautage, organisée par la FONDATION SUISA et Swiss Music Export, souhaite ouvrir des portes vers l’étranger pour les créateurs de musique suisses. En interview, From Kid et Stevans le confirment: «De tels événements sont très utiles et importants.»

Stevans live

Stevans s’est produit lors du Festival MaMA 2014, avec un showcase au Swiss Business Mixer et un concert dans le cadre de la programmation officielle du festival. (Photo: Effigie Studio)

3 questions à Yvan Franel, chanteur, guitariste et pianiste de Stevans

Cette année, vous avez participé au MaMA et avez donné un concert dans le cadre de la programmation officielle du festival. Comment avez-vous été amenés à prendre part au festival?
Nous avons signé avec un tout nouveau label français, R17, qui a fait venir une personne de l’agence de booking Bobun Production au concert que nous avons donné au Montreux Jazz Festival cet été. Elle a été, selon ses dires, «impressionnée de notre prestation», et a fait le maximum pour qu’on participe au MaMa festival. Le but était de se faire connaitre par un maximum de personne du milieu musical français et international, pour avoir des concerts en 2015.

Cette année, la FONDATION SUISA et SME ont à nouveau organisé un MaMa-Business-Mixer. A cette occasion, vous avez présenté un showcase. A votre avis, ce genre de Business Mixer est-il utile? Recommanderiez-vous à d’autres musiciens d’y assister?
MaMA-Business-Mixer est plus qu’utile, c’est même fondamental! Les artistes suisses ont besoin de soutiens financiers pour s’exporter et faire connaître les talents incroyables qu’il y a dans notre petit pays! On a beau passer en radio et être présent, il faut constamment des moyens supplémentaires pour avancer. Nous sommes un peu comme une petite start-up qui a besoin d’aide extérieure avant de devenir totalement rentable! MaMA-Business-Mixer est aussi un très bon soutien de contacts.

Quels sont vos prochains projets et concerts?
L’objectif pour 2015 est la France et l’Allemagne, ainsi que d’autres territoires qui s’intéressent à nous; mais on connait la chanson: ça ne sert à rien d’en parler tant que ce n’est pas confirmé … Mais l’avenir de Stevans semble très positif, je suis content!

From Kid live Les Trois Baudets Paris 2014

Le groupe suisse From Kid lors de sa prestation au Festival MaMA 2014 dans le club «Les Trois Baudets» de Paris. (Photo: Damian Caduff)

3 questions à Andrin et Gian Reto de From Kid

Vous avez participé au MaMA cette année et avez même pu donner un concert dans le cadre de la programmation officielle du festival. Comment cela a-t-il été possible?
Nous avons simplement envoyé notre candidature et avons été invités à jouer dans le magnifique «Les Trois Baudets» de Paris. Cela nous a fait très plaisir.

Cette année, la FONDATION SUISA et SME ont à nouveau organisé un MaMA-Business-Mixer. A cette occasion, vous avez présenté un showcase. Qu’en pensez-vous, ce genre de Business Mixer est-il utile? Recommanderiez-vous à d’autres musiciens d’y participer?
Nous pensons que ces événements ont une grande importance pour les groupes qui souhaitent se faire connaître à l’étranger. C’est déjà bien entendu une expérience passionnante de pouvoir jouer dans un autre pays; en plus, de tels événements sont utiles pour nouer de nouveaux contacts et se présenter à un public plus large. Nous conseillons donc à tout musicien de fréquenter de telles manifestations.

Quels sont vos prochains projets et concerts?
Le 30 janvier, nous sortons notre premier album. Cela donnera lieu à une tournée en Allemagne et en Autriche en avril prochain. De nombreux concerts sont également prévus en Suisse. Notre souhait est de produire un clip vidéo pour chaque titre de l’album. Ce projet va également beaucoup nous occuper ces prochains mois.

Réduire article

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les groupes suisses From Kid et Stevans se sont produits cette année dans le cadre de la programmation officielle du MaMA de Paris. Ils ont également proposé des showcases lors du Swiss Business Mixer. La rencontre de réseautage, organisée par la FONDATION SUISA et Swiss Music Export, souhaite ouvrir des portes vers l’étranger pour les créateurs de musique suisses. En interview, From Kid et Stevans le confirment: «De tels événements sont très utiles et importants.»

Stevans live

Stevans s’est produit lors du Festival MaMA 2014, avec un showcase au Swiss Business Mixer et un concert dans le cadre de la programmation officielle du festival. (Photo: Effigie Studio)

3 questions à Yvan Franel, chanteur, guitariste et pianiste de Stevans

Cette année, vous avez participé au MaMA et avez donné un concert dans le cadre de la programmation officielle du...Continuer

Festival musical MaMA: un tremplin pour les membres SUISA

Le festival MaMA de Paris constitue une plate-forme idéale pour les musiciens suisses qui souhaitent se faire connaître au niveau international. En collaboration avec Swiss Music Export, cette année à nouveau, la FONDATION SUISA a organisé un «Swiss Business Mixer» au MaMA.

MaMA-2014_Swiss-Business-Mixer_Plakat

Outre d’appétissants délices suisses pour le palais et les oreilles, le Swiss Business Mixer du MaMA de Paris a offert des occasions de réseautage, notamment avec des représentants de la branche musicale internationale. (Photo: Marcel Kaufmann)

Bastian Baker, membre SUISA, est actuellement en tournée et se produira en Autriche, en Belgique et au Japon. Sa prestation improvisée lors du Swiss Business Mixer du MaMA de Paris a probablement joué un certain rôle dans sa carrière. Bastian n’est pas un cas isolé: d’autres artistes suisses ont saisi leur chance à Pigalle et ont pu ainsi nouer des contacts internationaux qui leur ont ouvert des portes à l’étranger.

Cette réalité n’est pas le fruit du hasard, car le MaMA est désormais un festival international bien établi. Pour sa cinquième édition, 4372 professionnels de la branche provenant de 67 pays ont répondu à l’appel. Les représentants du business musical international se sont retrouvés lors de 17 événements de réseautage, 48 conférences, workshops et autres tables rondes. Les échanges informels qui ont eu lieu en marge de la centaine de concerts proposés vont certainement contribuer à influencer la forme que prendra le monde de la musique en 2015.

FONDATION SUISA et Swiss Music Export organisent un Swiss Business Mixer

L’un des objectifs de la FONDATION SUISA est le soutien aux créateurs de musique suisses en leur donnant la possibilité de se présenter à l’étranger à des conditions avantageuses. Ainsi, la FONDATION SUISA a cette année à nouveau collaboré avec Swiss Music Export pour organiser un Swiss Business Mixer lors du MaMA. Le gotha du monde de la musique francophone a profité de cette occasion pour se faire choyer par les Suisses: pour le palais, vin, fromage et charcuterie ; pour les oreilles, des showcases des groupes From Kid et Stevans.

Réduire article

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le festival MaMA de Paris constitue une plate-forme idéale pour les musiciens suisses qui souhaitent se faire connaître au niveau international. En collaboration avec Swiss Music Export, cette année à nouveau, la FONDATION SUISA a organisé un «Swiss Business Mixer» au MaMA.

MaMA-2014_Swiss-Business-Mixer_Plakat

Outre d’appétissants délices suisses pour le palais et les oreilles, le Swiss Business Mixer du MaMA de Paris a offert des occasions de réseautage, notamment avec des représentants de la branche musicale internationale. (Photo: Marcel Kaufmann)

Bastian Baker, membre SUISA, est actuellement en tournée et se produira en Autriche, en Belgique et au Japon. Sa prestation improvisée lors du Swiss Business Mixer du MaMA de Paris a probablement joué un certain rôle dans sa carrière. Bastian n’est pas un cas isolé: d’autres artistes suisses ont saisi leur chance à Pigalle et...Continuer

Rendez-vous suisse incontournable au Festival Reeperbahn à Hambourg

Le rendez-vous du vendredi après-midi, avec raclette et vin blanc, est devenu une tradition au Festival Reeperbahn de Hambourg; il a cette année à nouveau attiré de nombreux «insiders» internationaux du domaine de la musique aux showcases suisses.

Reeperbahn-2014_Keynote_Grönemeyer

D’importants représentants du commerce musical international sont venus au Festival Reeperbahn 2014: Herbert Grönemeyer a participé à une interview «keynote». (Photo: Nina Zimmermann/Reeperbahn Festival)

Lors du Swiss Business Mixer, les représentants du commerce musical international ont eu l’occasion de s’entretenir avec 60 importants représentants du business musical helvétique. En 2014, la délégation suisse a en effet été l’une des trois plus importantes représentations parmi les pays présents. Il en sera probablement de même à l’avenir, car les réactions des Suisses présents au festival sont très positives.

Melchior Quitt (Bitch Queens, Lux.-Noise), qui était présent pour la première fois au Festival Reeperbahn, fait part de ses impressions: «Le highlight du Festival Reeperbahn fut pour moi le booking non conventionnel: cela donne à de nombreux nouveaux groupes  du monde entier la possibilité de se produire devant un public spécialisé international. En ce qui concerne le réseautage, je dois avouer que j’en attendais davantage. En fait, on rencontre surtout des personnes déjà connues. Pour les nouveaux arrivants, il n’était pas facile de faire des contacts. De mon point de vue, les «matchmakings» et les «businessmeetings» n’ont pas été très concluants non plus. Les contacts vraiment intéressants ont eu lieu dans mon cas après minuit aux bars après les concerts. Si l’on a d’emblée un objectif précis, il est également possible de pré-organiser certaines rencontres, afin de contacter des acteurs précis du business musical. Il est en tout cas recommandé de se rendre à ce festival.»

Le Festival Reeperbahn en chiffres

3423 visiteurs professionnels se sont rendus à la 9e édition du Festival Reeperbahn, soit 15,7 % de plus que l’année précédente. Parmi ces visiteurs professionnels, il y avait 450 journalistes accrédités. Les visiteurs professionnels provenaient de 40 pays. Il y eut 170 événements, dont 100 panels, de même que des discussions, des ateliers et des événements de réseautage, qui ont permis aux délégués de vivre des journées captivantes. Plus de 600 concerts dans une septantaine de lieux complétaient le programme du festival.

Le 10e Festival Reeperbahn de Hambourg aura lieu du 23 au 26 septembre 2015. A l’occasion des 10 ans de la manifestation, les organisateurs ont pour la première fois prévu un thème en lien avec un pays: «De Finlande».

Réduire article

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le rendez-vous du vendredi après-midi, avec raclette et vin blanc, est devenu une tradition au Festival Reeperbahn de Hambourg; il a cette année à nouveau attiré de nombreux «insiders» internationaux du domaine de la musique aux showcases suisses.

Reeperbahn-2014_Keynote_Grönemeyer

D’importants représentants du commerce musical international sont venus au Festival Reeperbahn 2014: Herbert Grönemeyer a participé à une interview «keynote». (Photo: Nina Zimmermann/Reeperbahn Festival)

Lors du Swiss Business Mixer, les représentants du commerce musical international ont eu l’occasion de s’entretenir avec 60 importants représentants du business musical helvétique. En 2014, la délégation suisse a en effet été l’une des trois plus importantes représentations parmi les pays présents. Il en sera probablement de même à l’avenir, car les réactions des Suisses présents au festival sont très positives.

Melchior Quitt (Bitch Queens, Lux.-Noise), qui était présent pour la...Continuer

Womex: le salon au répertoire musical exceptionnel

Où se retrouvent les musiciens qui n’appartiennent ni au jazz, ni à la pop, ni au rock, ni au classique ni au répertoire anglo-américain? La réponse est simple: depuis 1994, ils se donnent rendez-vous une fois par an au Womex.

Womex 2013 Da Cruz Artlink

La délégation culturelle de Berne au Womex, dans le Pays de Galles: la chanteuse Mariana Da Cruz entre Mauro Abbühl (à g.) et Roberto Haçaturyan (à dr.) de l’Agence suisse de coopération culturelle. (Photo : Erika Weibel)

Le Womex est le salon de la musique en marge du «mainstream» et celui des découvertes. Si vous avez envie de voir de plus près des instruments originaux, des arrangements audacieux à la croisée des genres et des showcases avec des musiciens exceptionnels, une visite au Womex s’impose.

Bien sûr, outre la diversité musicale, le salon permet également de faire des affaires. Si l’ambiance du Womex semble particulièrement détendue, il accueille pourtant une foule de célèbres responsables de festivals, de stations de radio et de programmateurs, qui participent au salon pour trouver la note précise de musique ethnique ou de musique du monde qui manquait à leurs programmes. C’est ainsi que les nombreux responsables de programmation et les musiciens sont en contact permanent pendant les quelques jours du salon.Ils profitent du calme offert par les localités souvent éloignées où est organisé chaque année le Womex pour tisser des liens.

Womex 2013 Messestand Schweiz

Le stand suisse du salon, réalisé par FONDATION SUISA et ProHelvetia, au Womex 2013. (Photo : Marcel Kaufmann)

Sur le stand suisse, d’importants organisateurs de concerts de notre pays étaient également représentés. Ils ont à nouveau eu l’occasion d’utiliser l’infrastructure mise à disposition par la FONDATION SUISA et ProHelvetia.

Où étaient la musique folk et la musique du monde suisses aux showcases du Womex?

A mon avis, le seul bémol de cette année a été l’absence de la Suisse au programme des showcases. Cela dit, il est très difficile d’arriver à se qualifier pour les showcases, car le jury exige un haut niveau de savoir-faire musical et un concept global original. Pourtant, en Suisse, la musique folk et la musique du monde satisfont tout à fait à ces critères depuis des années. J’espère donc que quelques groupes suisses tenteront leur chance lors de l’édition 2014 du Womex et me feront découvrir quelques représentations à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Womex 2013 Messehalle

Malgré les activités commerciales, l’ambiance du World Music Expo à Cardiff fut décontractée. (Photo : Erika Weibel)

 Le salon Womex 13 en un coup d’œil

•    2250 professionnels de la musique travaillant pour 1260 entreprises dans 90 pays
•    800 programmateurs de concerts et de festivals, organisateurs de tournées et exploitants de salles de concert
•    560 labels, éditeurs et distributeurs
•    680 agents de réservation, 560 agents artistiques et 270 producteurs
•    300 journalistes
•    590 sociétés venues de 50 pays exposant sur 250 stands
•    Plus de 60 showcases avec plus de 300 artistes venus de 40 pays, sur 7 scènes

Le Womex 2014 aura lieu à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galicie / Espagne, du mercredi 22 au dimanche 26 octobre 2014.

Réduire article

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Où se retrouvent les musiciens qui n’appartiennent ni au jazz, ni à la pop, ni au rock, ni au classique ni au répertoire anglo-américain? La réponse est simple: depuis 1994, ils se donnent rendez-vous une fois par an au Womex.

Womex 2013 Da Cruz Artlink

La délégation culturelle de Berne au Womex, dans le Pays de Galles: la chanteuse Mariana Da Cruz entre Mauro Abbühl (à g.) et Roberto Haçaturyan (à dr.) de l’Agence suisse de coopération culturelle. (Photo : Erika Weibel)

Le Womex est le salon de la musique en marge du «mainstream» et celui des découvertes. Si vous avez envie de voir de plus près des instruments originaux, des arrangements audacieux à la croisée des genres et des showcases avec des musiciens exceptionnels, une visite au Womex s’impose.

Bien sûr, outre la diversité musicale, le salon permet...Continuer

Plate-forme pour la pop et le rock suisse au MaMA, salon français de la musique

Plus de 80 représentants de labels suisses, agences, festivals, ainsi que des compositeurs et interprètes se sont rendus à Paris pour le MaMA. Lors du «Swiss Business Mixer», organisé par la FONDATION SUISA et par Swiss Music Export, ces acteurs ont eu la possibilité d’entretenir et de développer leurs réseaux grâce à des contacts avec des spécialistes du marché français et international de la musique.

Mama 2013 The Animen Showcase

The Animen, ici en showcase, se sont également produits dans le cadre du programme officiel du festival MaMA au club «Le Dandy». (Photo: Erika Weibel)

Premier «Swiss Business Mixer» au MaMA de Paris

La FONDATION SUISA et Swiss Music Export ont pour la première fois mis sur pied le «Swiss Business Mixer» lors du MaMA. Cet événement a donné lieu à une grande rencontre le jeudi 17 octobre 2013 à Paris: près de 80 représentants du monde suisse de la pop et du rock ayant des ambitions sur le marché musical français ont répondu à l’invitation. Bien entendu, des professionnels actifs sur le marché de la musique français et international étaient également présents. Autour d’un verre de vin et d’un apéro dînatoire, de nouvelles relations ont pu être nouées et les liens existants resserrés.

Mama 2013 The Weyers

Adi et Luke Weyermann (The Weyers) invités au «Swiss Business Mixer». (Photo: Erika Weibel)

La musique suisse à Paris

Le «Swiss Business Mixer» a été complété par des prestations live d’une vingtaine de minutes d’Oy et de The Animen. Les groupes suisses Oy, The Animen et Mama Rosin ont également intégré le programme officiel de concerts du MaMA. Leurs showcases ont fait plus que rivaliser avec la concurrence internationale, ils ont carrément réussi à se faire une place au soleil!

Le Salon de la musique MaMA en bref

Le MaMA de Paris se concentre sur la marché français de la musique avec comme priorités la pop et le rock. Le MaMA existe depuis 2009. Au début , l’événement avait lieu à Bourges. Depuis 2010, on le trouve dans le quartier parisien de Pigalle. Le but est de promouvoir les échanges entre l’industrie musicale francophone et l’industrie musicale internationale grâce à des concerts, des workshops, des forums de discussion ainsi que divers stands. La FONDATION SUISA – avec Swiss Music Export – est présente au MaMA depuis 2012.

Le MaMA 2013 (16 au 18 octobre 2013) en chiffres:

  • 1’578 sociétés (+8% par rapport à 2012)
  • 3’800 participants professionnels (+18% par rapport à 2012, dont 30% venant de l’étranger)
  • 400 professionnels des médias (+60% par rapport à 2012)
  • 9’090 auditeurs pour le festival (+40% par rapport à 2012)
Mama 2013 Entrée du festival

L’entrée du festival MaMA dans le quartier de Pigalle. (Photo: Erika Weibel)

 

Réduire article

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus de 80 représentants de labels suisses, agences, festivals, ainsi que des compositeurs et interprètes se sont rendus à Paris pour le MaMA. Lors du «Swiss Business Mixer», organisé par la FONDATION SUISA et par Swiss Music Export, ces acteurs ont eu la possibilité d’entretenir et de développer leurs réseaux grâce à des contacts avec des spécialistes du marché français et international de la musique.

Mama 2013 The Animen Showcase

The Animen, ici en showcase, se sont également produits dans le cadre du programme officiel du festival MaMA au club «Le Dandy». (Photo: Erika Weibel)

Premier «Swiss Business Mixer» au MaMA de Paris

La FONDATION SUISA et Swiss Music Export ont pour la première fois mis sur pied le «Swiss Business Mixer» lors du MaMA. Cet événement a donné lieu à une grande rencontre le jeudi 17 octobre 2013 à Paris:...Continuer

Swiss Day au Reeperbahn Festival 2013

Lors du tout récent Reeperbahn Festival, la FONDATION SUISA et Swiss Music Export ont mis à la disposition du monde suisse de la musique un espace pour des affaires, des contacts et des showcases. Le Swiss Day a permis aux créateurs suisses de se présenter lors de cet important festival musical à Hambourg. La présence suisse y a laissé une forte impression.

Reeperbahn Festival 2013

Reeperbahn Festival Hambourg: bien inscrit dans le commerce musical international. (Photo: Marcel Kaufmann)

La récente édition du Reeperbahn Festival a confirmé que cet événement devient l’une des plateformes les plus importantes pour la présence musicale au niveau international. Il semble que la recette choisie soit la bonne pour le succès de ce festival international de musique: des thèmes d’actualité pour les conférences, des intervenants très intéressants lors des panels, de nombreuses invitations à d’importants acteurs du commerce musical européen (get-together) et surtout beaucoup de bonne musique.

Reeperbahn 2013 Herz von St. Pauli

Au plus près de la musique pop suisse au «Herz von St. Pauli». (Photo: Marcel Kaufmann)

Le vendredi 27 septembre 2013, les helvètes ont été bien mis en évidence: un concentré de Suisse a été proposé aux représentants du business musical, en sollicitant leurs 5 sens. A partir de 10h du matin, les professionnels suisses de la musique et leurs partenaires commerciaux internationaux se sont retrouvés pour des discussions autour d’un café et de croissants au «Herz von Sankt Pauli», un bar encore tranquille à cette heure de la journée. Des poignées de mains et des cartes de visite ont été échangées et il a été possible de parler du métier, en profitant du calme avant la tempête.

Dès l’après-midi, le calme céda sa place à une effervescence tout sauf discrète. Bonne musique, raclette et vin des glaciers attirèrent plus de 400 visiteurs au «Swiss Business Mixer». Ce fut là aussi l’occasion d’entretenir des relations d’affaires et de renouer des contacts. Vins suisses et fromage ne furent pas les seuls à satisfaire les attentes des visiteurs; les groupes suisses suivants ont enthousiasmé le public présent: We Invented Paris, Oy, Dagobert et Pegasus.

Reeperbahn 2013 Pegasus Showcase

Le groupe biennois Pegasus lors de son showcase à Hambourg. (Photo: Erika Weibel)

De nombreux festivaliers ont écouté les showcases depuis la rue, car le local était plein comme un œuf. Ces mini-concerts ont eu un excellent écho aussi bien auprès du public que des spécialistes du commerce musical. Les feedbacks très positifs mettent en évidence l’importance croissante de la musique suisse pour nos voisins du nord.

Pour ce qui concerne la participation suisse au Reeperbahn Festival 2014, les créateurs de musique peuvent demander des informations à Swiss Music Export ou à la FONDATION SUISA.

Voir aussi: «Schweizer Pop rockt Hamburg», article de Musikmarkt.de (en allemand)

Réduire article

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Lors du tout récent Reeperbahn Festival, la FONDATION SUISA et Swiss Music Export ont mis à la disposition du monde suisse de la musique un espace pour des affaires, des contacts et des showcases. Le Swiss Day a permis aux créateurs suisses de se présenter lors de cet important festival musical à Hambourg. La présence suisse y a laissé une forte impression.

Reeperbahn Festival 2013

Reeperbahn Festival Hambourg: bien inscrit dans le commerce musical international. (Photo: Marcel Kaufmann)

La récente édition du Reeperbahn Festival a confirmé que cet événement devient l’une des plateformes les plus importantes pour la présence musicale au niveau international. Il semble que la recette choisie soit la bonne pour le succès de ce festival international de musique: des thèmes d’actualité pour les conférences, des intervenants très intéressants lors des panels, de nombreuses invitations...Continuer