Prix pour compositeurs lors des Swiss Music Awards | avec vidéo

Le jeune artiste Nickless et le producteur bien connu Thomas Fessler ont été les lauréats du tout premier prix pour compositeurs décerné en 2016 lors des Swiss Music Awards. «Waiting», la chanson qui leur a permis de gagner ce prix n’est pas tombée du ciel, mais a nécessité un grand travail de collaboration. Lors des Swiss Music Awards 2017, SUISA distinguera une nouvelle fois le travail des compositeurs et des paroliers au moyen d’un prix.

La première distinction pour compositeurs remise lors des Swiss Music Awards est allée à un nouvel arrivant et a un professionnel chevronné: l’artiste zurichois de 21 ans Nickless et le producteur Thomas Fessler ont obtenu ce prix pour la chanson «Waiting», composée ensemble.

La création de cette chanson a nécessité de l’inspiration, mais également un grand travail, qui s’est étalé sur une longue période. «Waiting» a atteint en avril 2015 la place 14 au hit-parade suisse des singles et a gagné en 2016 un Swiss Music Award dans la catégorie «Best Hit».

Pour la première fois en 2016, dans le cadre de cette même catégorie et en collaboration avec SUISA, compositeurs et paroliers sont mis en avant. Grâce au prix «Songwriter» des Swiss Music Awards, le public peut remarquer que les chansons ne tombent pas du ciel, mais qu’elles sont le fruit d’un grand travail et de beaucoup de passion , expliquait le producteur Thomas Fessler en interview. Nickless s’est quant à lui réjoui de la consécration qu’apporte cette distinction à l’œuvre.

«Derrière tout grand succès musical, il y a des compositeurs et des paroliers», souligne Andreas Wegelin, Directeur général de SUISA. «Pour SUISA, il est important que le travail de ces auteurs soit également récompensé lors des Swiss Music Awards.» C’est pourquoi en 2017, un prix sera à nouveau remis au compositeur du titre victorieux de la catégorie «Best Hit».

Les artistes et hits suivants sont nommés dans la catégorie «Best Hit» des Swiss Music Awards 2017, et par là même, pour le prix pour compositeurs:

«Angelina»
Compositeurs et paroliers: Andreas «DJ Arts» Christen, Dabu Bucher, Gianluca Giger
Interprète: Dabu Fantastic

«Thank You»
Compositeurs et paroliers: Arie Storm, DJ Antoine, Eric Lumière, Fabio «Mad Mark» Antoniali
Interprète: DJ Antoine

«Monbijou»
Compositeurs et paroliers: Joachim Piehl, Lucien Spielmann, Manillio
Interprète: Manillio

Le prix pour compositeurs sera remis au nom de SUISA, coopérative des auteurs et éditeurs de musique, lors de la cérémonie d’attribution des Swiss Music Awards, le 10 février 2017 au Hallenstadion à Zurich.

Nickless, site web
571 Recording Studios, site web
Swiss Music Awards, site web

SUISA est membre de l’association Press Play. Cette association fondée en 2012 est l’entité officielle chargée de l’attribution des prix lors des Swiss Music Awards.

Articles en relation
Camilla-Sparksss-VideostillCamilla Sparksss: «Un beau cadeau de Noël» | avec vidéo Les compositions de Camilla Sparksss naissent dans ce qui fut une cellule monacale. La vue sur le lac est idyllique. En y regardant de plus près, on constate qu’elle est un peu gâchée par l’autoroute et par la piste d’atterrissage de l’aéroport Lugano-Agno. Pour Camilla Sparksss non plus, il ne faut pas trop se fier aux premières impressions. Continuer
SMA-2016-Interpreten-PortraitsContribution de compositeurs à des succès de l’année musicale «pop» 2015 L’édition 2016 des Swiss Music Awards propose une nouveauté: pour la première fois, les compositeurs seront également mis à l’honneur. Le 12 février 2016, au Hallenstadion de Zurich, les compositeurs et paroliers du «Best Hit» seront récompensés au nom de SUISA. Trois morceaux sont nominés: «Waiting» de Nickless, «La Bambele» de Müslüm et «Hippie-Bus» de Dodo. Au total, 10 compositeurs et paroliers ont contribué à la création de ces morceaux. Continuer
Carrousel-Video-PosterCarrousel: «Parfois, un toypiano est bien utile pour créer une mélodie» | avec vidéo Carrousel joue des chansons colorées, pétillantes et charmantes. Difficile de croire qu’elles naissent dans les paysages un peu austères du Jura, et non dans les rues de Paris. «Nous avons à portée de main tout ce dont nous avons besoin», explique Sophie Burande. «Ici, nous pouvons faire tout le bruit que nous voulons, sans déranger les voisins. Il y a également la forêt toute proche, ce qui permet de partir spontanément en balade si le cœur nous en dit». Continuer

 

retour

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.