La trompettiste Hilaria Kramer lauréate du Prix du Jazz 2014 de la FONDATION SUISA

Le Prix du Jazz de la FONDATION SUISA récompense un travail créatif et innovateur dans le domaine du jazz en Suisse. 2014, ce prix d’une valeur de 15’000 francs a été attribué à la trompettiste et compositrice Hilaria Kramer.

Hilaria Kramer live

Hilaria Kramer, lauréate du Prix du Jazz 2014 de la FONDATION SUISA, se produit actuellement avant tout avec le groupe «La Suite» ou le «Trio Sopa da Pedra». (Photo: Stefan Postius)

Hilaria Kramer est reconnue depuis de nombreuses années comme l’une des représentantes les plus importantes de la musique improvisée. Grâce à une musique créative et audacieuse, cette musicienne originaire de Suisse orientale est parvenue à se faire connaître au-delà de nos frontières, aussi bien en tant que compositrice qu’en tant qu’interprète. Loin des feux de la rampe, la lauréate s’est également engagée au sein d’associations artistiques et professionnelles pour le développement du monde suisse du jazz. La remise du Prix de Jazz 2014 de la FONDATION SUISSE distingue Hilaria Kramer pour son travail en tant que compositrice et leader de groupe, mais également pour son engagement associatif en faveur du jazz.

Musicienne de jazz professionnelle depuis 30 ans

«Je me produis en concert et enregistre des CDs depuis bientôt 30 ans», écrit sur son site Internet la musicienne née en 1967 à Frauenfeld. «Chaque jour de ma vie de musicienne de jazz professionnelle, je me retrouve face au défi de continuer à promouvoir et à faire avancer mes groupes et mes projets.»

La diplômée de l’Ecole de jazz de St-Gall peut s’enorgueillir d’une belle carrière musicale dans toute l’Europe. Elle a joué, ou joue encore, avec des musiciens tels que Chet Baker, Steve Lacy, Gianluigi Trovesi, Sal Nistico, Luca Flores, David Murray ou encore Daniel Humair. Sa discographie comprend 18 albums, enregistrés avec diverses formations. Hilaria Kramer est membre SUISA depuis 1987.

Engagement pour le monde suisse du jazz

Au Tessin, son ancien lieu de résidence, la trompettiste a fondé avec d’autres artistes l’association régionale d’artistes AMIT (Associazione Musica Improvvisata Ticino) dont elle a assumé la présidence jusqu’en 2014. De 2005 à 2010, elle était également membre du comité du Syndicat Musical Suisse (SMS), l’association professionnelle de la scène du jazz et des musiques improvisées en Suisse.

Après Vera Kappeler (lauréate en 2011), Hilaria Kramer est la deuxième femme à recevoir le Prix du Jazz de la FONDATION SUISA. Le Prix du Jazz a été attribué pour la 7e fois. Les autres lauréats à ce jour sont: Andy Scherrer (2008), Colin Vallon (2009), Danilo Moccia (2010), Ohad Talmor (2012) et Stephan Kurmann (2013).

retour

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.