«La SUISA a Lugano – un punto di riferimento per la scena musicale nella Svizzera italiana»

Con sedi a Zurigo, Losanna e Lugano la SUISA è rappresentata nelle tre regioni linguistiche della Svizzera. La succursale di Lugano, che conta con la collaborazione di quattro persone, si occupa delle richieste formulate dai soci italofoni e di tutti i clienti della Svizzera italiana. Il nuovo responsabile della succursale ticinese, Stefano Keller, è nel frattempo in carica da circa 100 giorni. Nell’intervista ci illustrerà tra l’altro, perché presso la sede di Lugano sono richieste delle particolari competenze da Allrounder, come la SUISA contribuisce alla promozione della vita culturale in  Ticino e quali obbiettivi persegue quale nuovo responsabile della sede ticinese. Testo/intervista: Michael Welti – Vous trouvez le texte en français en dessous.

Stefano-Keller

Da 100 giorni in carica: Stefano Keller, il nuovo responsabile della succursale di Lugano della SUISA. (Fotografia: Francesco Fumagalli)

Perché la SUISA ha una sede a Lugano? Le sedi di Zurigo o Losanna non potrebbero occuparsi dei soci e dei clienti italofoni?
Stefano Keller: per i nostri soci e per la nostra clientela è estremamente importante che la SUISA sia presente nelle tre regioni linguistiche e che quindi ci possa essere un rapporto di prossimità. La presenza di SUISA Lugano rende possibile a tutti gli agenti italofoni che si occupano di musica di poter formulare le proprie richieste e di ricevere una consulenza nella loro lingua madre. Inoltre, ritengo importante che in Svizzera vi sia uno scambio costante tra le diverse regioni linguistiche. Per queste ragioni la SUISA ha deciso di istituire nel 2002 una succursale a Lugano. Nel frattempo, grazie alla competenza e alla disponibilità dei suoi collaboratori, la sede di Lugano è diventata un punto di riferimento importante per la scena musicale della Svizzera italiana.

Qual è la sfera di competenza dei collaboratori di SUISA Lugano?
I nostri compiti spaziano tra tutte le richieste e domande formulate dai nostri soci italofoni (nuove iscrizioni, autoproduzioni, deposito di opere, notifiche di ingaggi, conteggi indennità, rendite, …) al licenziare le più disparate forme di utilizzi musicali, dalla musica di sottofondo fino ai concerti e alla diffusione su radio e TV. Presso la sede SUISA di Lugano lavorano quattro persone; essendo un piccolo team è quindi di fondamentale importanza essere degli Allrounder e poter avere una prospettiva multidisciplinare sulla SUISA, questo particolare aspetto può senz’altro fornire un interessante arricchimento della nostra cultura aziendale.

Come contribuisce la SUISA alla vita culturale in Ticino?
Oltre al fatto di essere divenuti un importante punto di riferimento per la scena musicale nella Svizzera italiana, SUISA Lugano è presente a diversi eventi pubblici quali: il Film Festival di Locarno e MusicNet.  Organizza e promuove con regolarità cene e aperitivi d’incontro per i nostri soci ed editori, creando così dei momenti privilegiati di scambio e di messa in rete di esperienze estremamente eterogenee. A partire da questi incontri sono già nate delle interessanti collaborazioni per delle produzioni artistiche.

Cosa fa la SUISA di Lugano per la promozione dei musicisti in Ticino?
La sede di Lugano sostiene attivamente i musicisti in Ticino fornendo loro una consulenza attiva che permette di coprire tutto lo spettro dei servizi offerti dalla SUISA. Detto in altre parole, quando un musicista italofono si rivolge alla SUISA di Lugano attraverso i canali classici (e-mail, telefono, lettera) o recandosi personalmente presso il nostro sportello di accoglienza riceve una consulenza a 360 gradi sulla sua attività.

Lei è in carica quale nuovo responsabile della sede di Lugano da circa 100 giorni, quali sono i suoi obbiettivi?
Personalmente vorrei sottolineare ancora una volta quanto sia importante, per la forma e la tipologia del lavoro svolto a Lugano, poter contare su un team affiatato e competente in grado di essere il più efficace possibile. Ogni collaboratore deve essere in grado di lavorare in forma indipendente e allo stesso tempo complementare con l’altro. Uno degli obiettivi per il breve-medio periodo è sicuramente quello di fornire ai nostri principali clienti così come ai nostri soci più importanti un servizio personalizzato e di qualità ineccepibile, valorizzandone così l’operato.

Veniamo quindi a una domanda personale, quali generi musicali o bands dal Ticino può consigliarci in questo momento?
La scena musicale ticinese ha vissuto in questi anni, dal 2002 ad oggi, diversi avvicendamenti tra generi musicali molto diversi tra loro. Se agli inizi di SUISA Lugano la maggior parte delle bands venivano dalla scena Hard Rock e Metal, attorno al 2005 la scena ticinese si focalizzava molto sull’Hip Hop e sul Rap. In questi anni sembra invece andare per la maggiore il New Folk (Sebalter/Make Plain), l’Indie Rock (On The Camper Records/Francesca Lago) o il «classico» Pop Rock (Sinplus/Charlie Roe).


«SUISA à Lugano est une référence importante pour la scène de la musique au Tessin»

Avec des bureaux à Zurich, Lausanne et Lugano, SUISA est représentée dans trois régions linguistiques de Suisse. A Lugano, quatre collaborateurs sont en charge des membres et clients de langue italienne au Tessin. Cela fait maintenant 100 jours que Stefano Keller, le nouveau responsable de la succursale tessinoise, est entré en fonction. Dans cet entretien, il explique, entre autres, pourquoi le bureau de Lugano nécessite des personnes polyvalentes, en quoi la SUISA contribue à l’encouragement de la création artistique au Tessin, et il présente les principaux objectifs qu’il vise en tant que responsable de la succursale tessinoise. Texte/interview: Michael Welti

Stefano-Keller

En fonction depuis 100 jours: Stefano Keller, le nouveau responsable de la succursale SUISA à Lugano. (Photo: Francesco Fumagalli)

Pourquoi SUISA a-t-elle un bureau à Lugano? Les bureaux de Zurich et Lausanne ne pourraient-ils pas s’occuper des membres et clients tessinois?
Stefano Keller: Que ce soit pour nos membres ou pour nos clients, il est important que SUISA soit représentée dans les trois régions linguistiques. C’est avant tout une question de proximité. La présence de SUISA à Lugano permet aux acteurs italophones de la branche de la musique de faire leurs demandes et de recevoir des conseils dans leur langue maternelle. Il est aussi essentiel qu’un échange actif ait lieu entre les différentes régions linguistiques de Suisse. C’est la raison pour laquelle SUISA a décidé, en 2002, d’ouvrir un bureau à Lugano. Entre-temps, la succursale tessinoise est devenue une référence importante pour la scène musicale de la Suisse italienne, et ce, notamment grâce à la compétence et à l’engagement de ses collaborateurs.

Quelles sont les principales tâches des collaborateurs du bureau de Lugano?
Nos tâches comprennent, d’une part, presque toutes les prestations que nous offrons à nos membres: inscriptions, productions propres, déclarations d’œuvres, rémunérations et rentes. Pour nos clients, nous couvrons également la quasi-totalité des services relatifs aux licences, c’est-à-dire: musique de fond, concerts mais aussi diffusions à la radio ou la télévision. Le bureau tessinois de SUISA compte quatre collaborateurs: étant donné que nous sommes une petite équipe, nous devons tous être polyvalents et adopter l’approche pluridisciplinaire de SUISA. Cette particularité est sans conteste un enrichissement pour la culture d’entreprise de SUISA.

Dans quel sens SUISA contribue-t-elle à la vie culturelle du Tessin?
Outre notre rôle de référence important pour la branche de la musique tessinoise, SUISA est présente dans le cadre de plusieurs manifestations publiques comme le Festival du Film de Locarno ou le MusicNet à Lugano. Mais nous organisons aussi des événements de networking pour les auteurs et les éditeurs et leur offrons ainsi la possibilité de se rencontrer et d’échanger. Ce type de rencontres a déjà donné naissance à des projets intéressants entre des artistes qui ne se connaissaient presque pas au départ.

Que fait SUISA à Lugano pour l’encouragement des musiciens au Tessin?
C’est avant tout sous forme de conseils que le bureau de Lugano apporte son soutien aux musiciens du canton du Tessin. Ces conseils couvrent toute la palette des prestations de SUISA. En d’autres termes: lorsqu’un musicien de langue italienne contacte SUISA par e-mail, téléphone, courrier, ou lorsqu’il passe personnellement à notre bureau, il obtient un conseil complet sur son activité.

Vous êtes en poste depuis 100 jours en tant que responsable de la succursale SUISA à Lugano. Quels objectifs souhaitez-vous atteindre?
SUISA Lugano doit être une équipe compétente, polyvalente et bien rodée qui peut accomplir ses tâches de manière aussi efficace que possible. Chaque collaborateur doit travailler de manière indépendante, tout en étant capable d’apporter son soutien à ses collègues. Un de mes objectifs est de pouvoir offrir un service plus personnel et qualitativement irréprochable à nos clients et membres les plus importants.

Et, pour finir, une question un peu plus personnelle: quels musiciens ou groupes tessinois recommanderiez-vous actuellement?
La scène musicale tessinoise a énormément évolué au cours de ces 10 à 20 dernières années. Elle est très riche et variée! Au début des activités de SUISA à Lugano, la plupart des groupes venaient de la scène du hard rock ou du metal. La scène hip-hop et rap s’est développée à partir de 2005 et, au cours de ces dernières années, des musiciens d’autres styles musicaux ont fait leur apparition. Sebalter et Make Plain se distinguent par exemple dans le style new folk, tandis que les artistes du label tessinois On The Camper Records ou encore Francesca Lago se sont fait un nom dans l’indie rock. Il y a également des musiciens issus de la musique rock/pop classique comme Sinplus et Charlie Roe.

Articles en relation
Mein-Konto-Illustration«Mon compte»: nouveaux services online pour les membres SUISA Depuis juin 2015, de nouveaux services sont à la disposition des membres SUISA par le compte personnel online: désormais, «Mon compte» donne accès aux décomptes en format PDF, aux données personnelles et à une recherche améliorée des œuvres. Continuer
MusicNet-2015-Charlie-Roe-liveMusicNet 2015 à Lugano: un événement musical à 360° La 6e édition de MusicNet a eu lieu du 16 au 18 janvier 2015 à Lugano. L’unique salon de la musique de Suisse italienne a été, comme à l’accoutumée, consacré durant trois jours à la musique sous toutes ses facettes. La manifestation était organisée et présentée par l’«Area del turismo ed eventi della città di Lugano». Les organisateurs annoncent que 18 000 visiteurs ont fréquenté la manifestation cette année. Continuer
I-Philipp-2014Au cœur de l’action et mettant tout en œuvre pour améliorer les prestations en faveur des membres Un coup d’œil aux prestations que SUISA propose à ses membres le montre: les nouveautés apparues ces dernières années ont amené davantage d’efficacité et de qualité. On pense notamment aux décomptes plus détaillés, au portail web «Mon Compte» et à la numérisation des dossiers des membres. Il existe chez SUISA un processus continu en vue de l’amélioration de l’offre de prestations; à noter la concrétisation des décomptes trimestriels, le développement constant de «Mon Compte» et la modernisation technologique de la banque de données des œuvres. De plus, les services aux membres font l’objet d’une réflexion approfondie. Continuer
retour

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés. Il peut s'écouler un certain laps de temps avant publication. Il n'existe aucun droit à la publication d'un commentaire. La rédaction se réserve le droit de ne pas publier un commentaire qui ne respecte pas les conditions d'utilisation.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.